Construire votre véranda malgré un vis-à-vis avec vos voisins

Vous désirez ajouter une nouvelle pièce à vivre à votre maison et profiter d’un espace qui vous permet une vue sur votre jardin.
Quoi de mieux que de construire une véranda ?
Si vous avez un voisinage proche et que vous voulez vous protéger des regards indiscrets, la question de vis-à-vis peut vite se poser et représenter un critère d’implantation de votre future véranda.

Une installation réfléchie pour une véranda à l’abri des regards

Afin d’éviter les déconvenues d’un vis-à-vis lors de l’achèvement des travaux de construction d’une véranda, il est indispensable d’aborder cette question en amont du projet lorsque vous définirez les attentes de cette extension en fonction de vos envies.

Il vous faut dans un premier temps étudier la position future de la véranda, en prolongement de votre cuisine, sur une ouverture de votre salon ou sur l’arrière d’une terrasse.

Il vous faut réfléchir de manière stratégique afin de prévoir les éventuels emplacements des murs. Si vous avez par exemple un voisin proche, à droite de la véranda, vous pouvez prévoir de construire un mur sur cette partie tout en gardant des baies vitrées pour le reste de la structure.

L’importance du vitrage pour garder son intimité

Outre leur pouvoir d’isolant thermique et phonique, le choix du vitrage qui va composer votre véranda est primordial dans la lutte contre les regards du voisinage et la préservation de votre intimité. Il existe aujourd’hui des technologies de verres satinés ou imprimés qui empêchent de voir à travers de l’extérieur tout en conservant leurs propriétés de diffusion de la lumière. Vous pouvez également opter pour des volets et stores plus ou moins occultants, il existe un grand choix de stores vénitiens, stores bateau ou californiens. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel qui vous orientera au mieux en fonction de vos attentes. Votre véranda et vos voisins feront ainsi bon ménage.

Une réglementation adaptée

Toutes les constructions et donc les vérandas, sont soumises à la réglementation générale en matière d’urbanisme et/ou des obligations du Plan Local d’Urbanisme de votre commune. De manière générale, si votre véranda induit une vision droite sur votre voisin, elle devra se situer à un minimum de 1 mètre 90 de la limite de propriété.
Dans le cas d’une vue oblique, sur le côté, qui vous obligerait à vous pencher ou à tourner la tête pour voir chez le voisin, la distance est ramenée à 60 centimètres.
Évitez les désagréments futurs et préservez votre intimité en anticipant la construction et l’orientation de votre véranda.