Véranda extension de maison

  • Nom Véranda extension de maison
  • Catégorie Vue extérieureZone Sud-Ouest

Installée dans le sud-ouest de la France, par nos poseurs qualifiés, cette véranda étend la surface de la maison de manière très élégante. Pour votre projet, consultez nos conseils sur le « guide pratique ».

 

L’extension de maison : ce qu’il faut savoir

Votre foyer s’agrandit ? Vous avez la sensation d’être à l’étroit dans votre maison ? Vous souhaitez transformer votre lieu de vie sans pour autant changer d’adresse ? L’extension de maison représente une solution idéale pour répondre à ces différents cas de figure. Au même titre qu’un aménagement de combles, ou qu’une construction de sous-sol, la construction d’une véranda est une manière d’apporter une extension de qualité à votre maison. Cela est possible sur les maisons de plein-pied, les bâtisses étagées et les balcons.

▶ Les règles à connaître pour une extension de maison

Une fois une décision prise concernant le type d’aménagement que vous souhaitez mettre en place, il est primordial de commencer par prendre contact avec le maire de votre lieu de résidence afin d’obtenir une autorisation pour la réalisation de ces travaux. Toutes les communes disposent de Plans Locaux d’Urbanismes (PLU) qui permettent de connaître les règles à respecter en fonction de l’emplacement de votre domicile.
Si votre maison est construite dans une zone considérée comme inondable, il est probable que différentes règles régissent les constructions dans votre secteur. Il est donc important de les prendre en compte pour ne pas risquer une destruction de votre extension. Dans le cas d’une zone sauvegardée ou protégée, il faudra en supplément obtenir une autorisation et validation du projet par l’Architecte des Bâtiments de France qui évaluera l’adaptation de vos travaux à l’environnement direct.
Il est ensuite indispensable de savoir si vos travaux nécessitent une déclaration préalable ou l’obtention d’un permis de construire. Cette différence dépend essentiellement de la surface de votre extension, mais également de celle de votre maison.
Il ne faut pas non plus oublier la réglementation thermique de 2012. Si la surface de votre maison augmente de 30% ou plus, il est indispensable de vous y soumettre et d’optimiser la consommation d’énergie de votre foyer. Dans tous les cas, une étude thermique est obligatoire pour obtenir un permis de construire.

▶ Un architecte est-il indispensable ?

La loi n’impose la présence et le recours à un architecte que dans le cadre d’une surface supérieure à 150 mètres carrés. Toutefois, il est possible que les règles s’appliquant localement soient plus strictes à ce sujet là. Vous pouvez également faire le choix personnel de faire appel aux services d’un architecte afin de vous aider dans vos démarches et vos prises de décisions. Dans tous les cas, votre conseiller local Le Vérandier saura vous aiguiller dans les critères de choix des intervenants du projet : architecte, maçon, plombier, fournisseur de mobilier.

▶ Quel financement pour un tel projet ?

Selon le budget nécessaire à la réalisation de votre extension, il peut être plus intéressant de privilégier un prêt immobilier à un simple prêt à la consommation ou inversement. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier d’inclure les impôts dans le montant de ce prêt. Il est en effet obligatoire de réaliser une déclaration, au plus tard dans un délai de trois mois après la fin des travaux, auprès de l’administration fiscale au sujet de votre extension de maison.

 

Pour une extension de votre terrasse, pensez à la pergola !